Comportements des consommateurs : des habitudes bouleversées…et après ?

comportements 1

Publié le : 02/06/2020

COMMUNICATION

Le confinement a contraint les Français à bouleverser leurs habitudes d’achat et de consommation alimentaire. En ce début de sortie de crise, les interrogations sont nombreuses : les nouveaux comportements observés pendant cette période vont-ils perdurer ?

Lieux et modes d’achat : les nouveaux comportements adoptés

 

Dans ce contexte de crise sanitaire, les Français ont modifié leur façon de faire leurs courses. Pour limiter les contacts, les consommateurs ont choisi de moins fréquenter les rayons des hypermarchés. Ils ont été nombreux à privilégier les courses en ligne, récupérées en mode drive ou livrées à domicile.

Avec l’allongement des délais sur les sites de drive et la rupture de stocks sur certains produits, les adeptes des grandes surfaces ont alors dû trouver d’autres alternatives pour assurer ou compléter leurs achats alimentaires.

Par nécessité ou par solidarité pour l’économie locale, les consommateurs ont été nombreux à se tourner vers les magasins de proximité et les circuits courts (marchés et vente directe chez les producteurs).

 

Achats alimentaires : volume et composition des paniers modifiés

Avec la fermeture des cantines et des restaurants, le nombre de repas pris à domicile a augmenté. Et avec l’obligation de limiter leurs sorties, les Français ont ainsi été contraints de faire leurs courses alimentaires moins souvent et en plus grande quantité.

Les consommateurs ont privilégié les produits de longue conservation (épicerie, conserves, surgelés), mais aussi les ingrédients nécessaires à la confection des plats et pâtisseries maison, puisqu’ils disposaient de davantage de temps pour cuisiner.

Les marques de distributeurs ont été plébiscitées par les consommateurs, soucieux de leur pouvoir d’achat dans un contexte économique incertain.

 

La fréquentation des commerces de proximité et l’approvisionnement en circuits courts ont favorisé les achats responsables : les produits locaux (privilégiés par 43% des consommateurs), d’origine française (39%) et les produits bio (24%) notamment. (Source : Sondage OpinionWay pour Max Havelaar – avril 2020)

Et après ?

Les nouveaux adeptes du drive continueront-ils à faire leurs courses en ligne ? Le penchant des consommateurs pour les produits locaux et bios sera-t-il durable ? Combien d’entre eux conserveront ces nouvelles habitudes des achats responsables et de proximité ? …

Avec le retour au travail, la reprise des activités, les inquiétudes liées au pouvoir d’achat, et moins de temps disponible pour les achats alimentaires et la préparation des repas, difficile de prévoir le comportement des consommateurs à l’issue du confinement.

Dans le Livre blanc de la communauté Pour Nourrir demain, les experts donnent leur vision sur le sujet : la plupart croient en des changements significatifs dans les comportements de consommation, alors que d’autres s’attendent à un retour à une situation quasi normale.

 

Producteurs, commerçants et distributeurs, vous avez besoin de réponses claires pour aligner la politique de développement de vos produits et votre stratégie commerciale.

AQUALEHA vous accompagne

AQUALEHA met à votre disposition ses panels de plus de 6500 consommateurs pour vous aider à capter leurs comportements d’aujourd’hui et de demain.

Nos équipes du pôle Analyse Sensorielle sont en mesure de vous accompagner dans l’élaboration d’un sondage en ligne et l’analyse des données recueillies.

Vous avez également l’opportunité de venir échanger en direct avec un échantillon ciblé de consommateurs dans notre nouvelle salle dédiée aux Focus groupe .

N’hésitez pas à contacter nos chargés d’affaires contact@aqualeha.fr