Dioxines et PCB de type dioxine : une préoccupation sanitaire

Dioxines et PCB

Publié le : 30/11/2018

L’Efsa a récemment recueilli des données sur l’exposition alimentaire aux dioxines et PCB de type dioxine.  Le groupe d’experts sur les contaminants alimentaires (CONTAM) a alors conclu que l’exposition à ces composés était préoccupante pour l’Homme.

Que sont les dioxines et PCB de type dioxine ?

Les dioxines appartiennent à la famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés qui comporte plus de 150 molécules. Moins de 20 d’entre elles sont considérées comme toxiques. La plus connue, la dioxine TCDD est impliquée dans l’accident de l’usine chimique de Seveso en 1976.

Les PCB (Polychlorobiphényles) sont également des composés chlorés. Il en existe plus de 200, de toxicités différentes. Parmi ces molécules, celles qui possèdent le plus de chlores ont un mode d’action semblable aux dioxines, d’où leur appellation de PCB type dioxine.

Ces deux types de contaminants proviennent essentiellement des industries. Les dioxines ne sont pas produites intentionnellement, elles sont issues de la combustion des déchets ou de traitements chimiques alors que les PCB, interdit en Europe depuis les années 80, pouvaient être utilisées comme lubrifiants ou isolants.

Ces molécules sont très stables, ce qui leur confère une très grande durée de vie. Elles vont s’accumuler tout au long de la chaine alimentaire (généralement dans les tissus adipeux des animaux). Plus on se trouve en bout de la chaine, plus la concentration en dioxine et en PCB sera importante. Toutefois leur présence dans l’alimentation a diminué ces 30 dernières années grâce aux efforts des pouvoirs publiques et des industriels.

Une nouvelle teneur fixée…

De nouvelles données épidémiologiques et expérimentales ont permis au groupe d’expert de l’Efsa de fixer une nouvelle teneur. Le niveau tolérable est désormais de 2pg / kg de poids corporel, soit 7 fois moins que le niveau précédemment établi en 2001.

… et des résultats préoccupants

Toutefois, les données recueillies en Europe par l’Efsa montrent un dépassement de la nouvelle dose hebdomadaire tolérable pour toutes les populations (enfants, adultes et personnes âgées). « Ces dépassements constituent une préoccupation sanitaire, mais il se peut que la toxicité des PCB de type dioxine les plus nocifs soit surestimée », a déclaré le Dr Hoogenboom, membre du groupe CONTAM et président du groupe de travail sur les dioxines.

Une discussion doit maintenant être engagée entre la Commission Européenne et les Etats membres sur la gestion des risques afin de garantir un niveau élevé de protection des consommateurs. Il faut toutefois rappeler que le règlement 1881/2006 fixe déjà des teneurs maximales en dioxine et PCB de type dioxine dans certaines denrées alimentaires.

Aqualeha vous accompagne

Aqualeha est en mesure de vous accompagner pour vos recherches de dioxines ou de PCB dans les produits alimentaires ou l’environnement. Pour toute demande d’informations ou de devis, vous pouvez nous contacter via notre formulaire.