Mycotoxines: les récoltes de céréales débutent

mycotoxines

Publié le : 28/06/2018

Les premières récoltes de céréales débutent. Au champ ou en stockage, le développement des moisissures entrainant la formation de mycotoxines est à surveiller.

Que sont les mycotoxines ?

Les mycotoxines sont des toxines synthétisées par diverses espèces de champignons microscopiques telles que les moisissures pouvant se développer notamment sur les grains des céréales au champ ou en stockage.

Les effets engendrés par ces toxines peuvent être dangereux pour l’homme et pour l’animal et  provoquer des intoxications aiguës (modifications hormonales, défaillance rénales et hépatiques, cancers).

Comment se développent-elles ?

Sur les céréales, les moisissures se développent avec l’humidité contenue dans l’enveloppe ou sur le grain.

L’humidité étant variable, différentes moisissures peuvent se multiplier et libérer différentes toxines.

Quels sont les seuils pour les mycotoxines des grains ?

Pour les céréales destinées à l’alimentation humaine, les teneurs maximales (en µg/kg) sont données par le règlement 1881/2006/CE. Ces valeurs varient en fonction des céréales et des mycotoxines (Cf. tableau ci-dessous).

Mycotoxines / produits Teneur maximale (ppb ou µg/kg)
Déoxynivalénol (DON) :

Céréales brutes (sauf blé dur, avoine, maïs)

Blé dur et avoine brut

Maïs brut

1250

1750

1750

Zéaralénone

Céréales brutes sauf maïs

Maïs brute

100

350

Fumonisines B1+B2 :

Maïs brute

4000

Ochratoxine A :

Toutes céréales brutes

 

5

Aflatoxines :

Toutes céréales

Maïs destiné à être soumis à un traitement de triage ou à d’autres méthodes physiques avant utilisation

 

Total : 4 (B1 : 2)

Total : 10 (B1 : 5)

Pour les céréales à destination de l’alimentation animale, seules les aflatoxines B1 ont un seuil réglementaire fixé à 20 µg/kg (directive 2003/100). Les autres mycotoxines ont des seuils recommandés par la commission européenne (2006/576/CE) (Cf. tableau alimentation animale ci-dessous).

Mycotoxines Teneur maximale (ppb ou µg/kg)
Déoxynivalénol (DON) :

Céréales et produits à base de céréales

Sous-produit du maïs

8 000

12 000

Zéaralénone

Céréales et produits à base de céréales

Sous-produit du maïs

2 000

3 000

Fumonisines :

Maïs et produits à base de maïs

60 000

Ochratoxine A :

Céréales et produits à base de céréales

 

250

Les DON, zéaralénone et fumonisines sont des mycotoxines produites par des moisissures dites de champ, alors que les aflatoxines et les ochratoxines sont issues de moisissures dites de stockage.

Quels sont les facteurs de risque ?

En ce qui concerne les mycotoxines au champ, leur apparition peut provenir de différents facteurs. Un climat humide avec une pluviométrie régulière favorise l’augmentation de la quantité de mycotoxines.

Pour les mycotoxines de stockage, les facteurs principaux pouvant influencer le développement des moisissures sont l’humidité du grain ainsi qu’un mauvais refroidissement du lot de céréales. Les grains cassés sont aussi une cause d’augmentation du risque mycotoxines, puisque l’endosperme des grains devient accessible pour les moisissures, où elles peuvent se développer plus rapidement.

Aqualeha vous accompagne

Aqualeha vous accompagne et réalise pour vous les analyses de mycotoxines sous accréditation Cofrac. Pour toute demande d’informations ou de devis, vous pouvez contacter nos chargés d’affaires.