Nitrites et nitrates : vers une réduction de leur utilisation

rapport Anses

Publié le : 15/07/2022

L’Anses vient de publier un rapport sur l’évaluation des risques liés à la consommation de nitrites et nitrates. Ce rapport fait suite à l’adoption le 3 février dernier de la proposition de loi « relative à l’interdiction progressive des additifs nitrés dans les produits de charcuterie ».

 

Les sources d’exposition aux nitrites et nitrates sont plurielles

 

Dans son rapport, l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) confirme l’existence d’un lien entre le risque de développement du cancer colorectal et l’exposition aux nitrites et nitrates. Ce risque avait déjà été mis en évidence dans deux études, l’une réalisée par l’Efsa en 2017 et l’autre par le CIRC en 2018.

Les sources sont quant à elles plurielles et différentes que ce soit pour les nitrites ou les nitrates :

  • Les nitrites proviennent majoritairement des additifs alimentaires utilisés dans la charcuterie et les viandes transformées,
  • Pour les nitrates, la consommation de végétaux (épinards, laitues, etc.) possiblement contaminés par des activités agricoles, est l’origine majoritaire de l’exposition,
  • Enfin les eaux de boisson peuvent également être source de nitrates.

 

Une approche « aussi bas que raisonnablement possible »

 

L’agence précise par ailleurs que, même si les limites d’exposition en France sont respectées, les expositions liées à la formation de composés nitrosés (issus de la transformation des nitrites et nitrates) augmentent le risque de cancers. L’ajout intentionnel de nitrites et nitrates dans l’alimentation doit donc se faire avec une approche « aussi bas que raisonnablement possible ».

Plusieurs pistes sont évoquées afin de « compenser » la diminution de l’utilisation de nitrite, comme par exemple un raccourcissement des dates limites de consommation ou encore des contrôles plus lors de la préparation de certains aliments.

 

Un plan d’action Nitrites et nitrates d’ici la fin de l’année

 

Dans la foulée de la publication du rapport de l’Anses, le gouvernement a annoncé un « plan d’action visant à réduire l’ajout d’additifs nitrés dans les produits alimentaires » qui devrait être présenté à l’automne au Parlement. Au niveau Européen un nouvel avis est également attendu pour la fin d’année.

 

Aqualeha vous accompagne

 

Aqualeha vous propose de réaliser sous accréditation* l’analyse des nitrites et nitrates dans les viandes et les charcuteries. Nous sommes également en capacité de répondre à vos demandes sur d’autres typologies de produits.

Pour toute demande d’information ou de devis, vous pouvez nous contacter grâce à notre formulaire.

 

*Accréditation Cofrac Essais, n°1-0752, liste des implantations et portée disponible sous www.cofrac.fr