Le vrac : réglementation et règles d’hygiène à appliquer

le vrac

Publié le : 25/10/2019

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à la protection de l’environnement et à la réduction des déchets. Les enjeux écologiques favorisent le développement des épiceries et des rayons vrac dans les enseignes nationales, mais quelles sont les règles d’hygiène à appliquer ?

Qu’appelle-t-on la vente en vrac ?

La vente en vrac est un mode de distribution qui permet d’acheter le produit de son choix et la quantité souhaitée sans emballage superflu. Cela permet de limiter considérablement les déchets et le gaspillage alimentaire.

En principe, tous les produits de consommation, alimentaires, détergents et cosmétiques, peuvent être vendus en vrac à quelques rares exceptions, notamment les produits labellisés type AOP, où il est difficile d’identifier la traçabilité des produits et leur qualité.

Les contraintes réglementaires concernant les denrées alimentaires

Comme pour toutes denrées alimentaires, la vente en vrac doit respecter la réglementation européenne. Le règlement INCO impose un étiquetage comprenant plusieurs mentions obligatoires :

  • La dénomination du produit
  • Son prix au poids ou à la pièce
  • La présence d’allergènes
  • ….

Ces mentions doivent être sur ou à proximité immédiate des denrées alimentaires.

Les contraintes réglementaires concernant la vente de détergents et cosmétiques

Les cosmétiques et produits détergents vendus en vrac sont également soumis à des règlements européens (règlement (CE) N° 1223, règlement (CE) N° 1272, Règlement (CE) n° 648). Tout produit présenté non emballé, ou emballé sur le lieu de vente à la demande, doit être muni des mentions obligatoires prévues dans ces règlements :

  • Nom du fabricant
  • Liste nominale des ingrédients
  • Date de durabilité maximale
  • Précaution d’emploi
  • ….

Les risques sanitaires liés à la vente en vrac

Les risques sanitaires liés à la distribution en vrac sont variés et diffèrent en fonction des types de produits : produits frais, secs, produits détergents ou cosmétiques.

La contamination peut avoir des origines variées comme le nettoyage des cuves, les contenants en libre- service, le contact avec des instruments, ou des mains souillées, des contaminations croisées entre produits …

L’entretien de ces rayons vrac est donc primordial en terme d’hygiène et de maîtrise des risques sanitaires.

 

AQUALEHA vous accompagne

Notre expérience et notre connaissance de la réglementation alimentaire, cosmétique et produits d’hygiène nous permettent de vous conseiller sur les règles à appliquer lors de la mise en place d’un concept de vente en vrac et vous aider à rédiger votre plan de maitrise sanitaire.

Pour en savoir plus sur nos domaines d’intervention, contactez nos chargés d’affaires. Ils étudieront avec vous la faisabilité de votre demande.